L'Accord collégial

L'accord collégial :

 

 

Cet accord est obligatoire pour tous les candidats à l’enseignement catholique et quelle que soit leur modalité d’accès au métier (concours externe, concours interne, suppléance).

Il est délivré par la Commission d’accueil de l’accord collégial (CAAC), composée de chefs d’établissement.

Une fois délivré, il garantit pour les lauréats du concours, et pour les candidats à une contractualisation par une autre voie, leur nomination sur un emploi de stagiaire puis, après validation de leur stage, leur nomination par l’autorité académique sur un emploi vacant.

Pour les suppléants, il permet le renouvellement de leurs recrutements sur des emplois de remplacement.
 

 Le pré accord collégial :


Le délai entre les résultats des concours et le début de l’année de stage est souvent trop court pour étudier valablement les demandes d’accord collégial. L’enseignement catholique a donc mis en place un dispositif de préaccord, qui peut être demandé dès l’entrée en formation auprès de la CAAC (Commission d’accueil de l’accord collégial) de la région.

Toute personne désirant faire carrière comme professeur dans l’enseignement catholique doit obtenir au préalable ce pré-accord, qui a valeur sur tout le territoire national.

Il ouvre droit, outre la proposition de lieux de stages et de suppléances, à l’obtention d’un contrat provisoire en cas de réussite au concours, et consiste en un entretien avec, en général, deux chefs d’établissement, où il s’agit d’exposer les raisons personnelles de son double choix, celui d’enseigner en général et en particulier dans l’enseignement catholique.

Le préaccord se transforme en accord collégial entre les épreuves d’admissibilité et d’admission, sous réserve que le candidat ait respecté ses engagements et que les évaluations des stages soient positives.

 

Les candidats doivent s'inscrire sur CAACweb.

Etablissements Catholiques d'enseignement - Champagne Ardennes